Tobit force le respect par sa constance 

Tobit connaît  une pieuse jeunesse

Avant sa déportation en Assyrie 

Puis un capture temporaire 

Suivi d’un miraculeux retour sur Terre 

A Ninive 

Je pus redescendre à Ninive !

Lieu magique pour Tobit

Dont la vie est une montagne russe 

et un perpétuel renouvellement 

Face à l’adversité et au malheur 

Comme une route salutaire 

Pour tous les opprimés

Pour tous les mis au pas 

Le voici à nouveau comme en vie 

Et renouvelé par le fil de l’épreuve

Vos paroles sont dures à mon égard !

Malachie fait dire à Yahvé 

Toute la dureté du coeur de l’homme 

Toute son exiguîté aussi 

Parole dure

Que celle de Yahvé aussi 

Et sans ménagement 

Aucune naïveté possible 

Elle tranche, la dite Parole 

S’il évoque les écluses du ciel 

A mots couverts

Pour souligner leur ouverture permanente 

Leur soumission à une forte exigence 

Demeure 

Et n’échappe à aucun de nous

Ainsi s’exprime Malachie 

Mon messager 

Selon l’étymologie !

Malachie contre ceux qui oppriment le salarié, la veuve et l’orphelin et qui violent le droit de l’étranger , sans craindre Yahvé Sabaot

Malachie a un message socialement audible

Ancien Testament a connotation Marxiste évidente

L’oppression y est décriée sans nuance aucune 

Malachie se veut selon ses termes

Un témoin prompt

Face aux abus de son temps

Mais aussi des nôtres

Revenez à moi et je reviendrai à vous !

La langue est si expressive 

Elle est celle des philosophies dites de gauche 

Celles qui veulent à la fois le progrès social

Et le recul des injustices 

Celles qui ne se plient pas

Devant l’ordre établi

Malachie est un rouge

Bien avant l’heure 

Mais au nom de Yahvé

Parfois tant oublié par les dits penseurs 

Qui l’ont si souvent

Poussé au silence

Par observation de sa soit disante inaction

Face à tant de scandales palpables

Et de souffrances 

Dieu comme mis au placard 

Par le fait de l’inhumanité de l’homme ! 

Observation faite si souvent

Douleurs endurées

Poings levés 

Internationale chantée à pleins poumons 

Mais Dieu ?

Lui accorder sa place 

N’est ce pas passer du rouge vermillon au socialisme à visage humain

et forcément de nature chrétienne et démocratique ?

Choix qui semble envisageable

En toute humilité 

Parce que  Yahvé regarde tout 

Et aime chacun 

Bien plus que tout !

Témoignage prompt sans doute aussi !

A défaut de mieux …..

Malachie, prêtrise, savoir

Aux lèvres garder le savoir

A la bouche 

 rechercher l’enseignement 

Ainsi résume le prêtre

Ce cher Malachie 

Et dit ses fonctions éminentes

Que sont la préservation du savoir 

Et sa transmission 

Simultanément

Tenir autant que courir

Stabiliser autant que rayonner

Point fixe autant que mouvement continu 

Malachie donne d’utiles repères psychiques 

A ceux qui cherchent

Désemparés

Un minimum de sens

Un tant soit peu d’équilibre humain 

Malachie face au prêtre malhabile 

Les prêtres se font huer

Les offrandes sont non réglementaires

Lignes jaunes franchies

Dieu n’est pas servi 

Ils ne jouent pas le jeu 

Table souillée

C’est le bordel !

Qui osera corriger le tir ?

Le doute est dans toutes les têtes

Fonctionnaires de Dieu ?

Ou Sacrificateur ayant commis petite erreur ?

Nous retenons la leçon

Un prêtre reste homme fragile ….