Joël chapitre 4

La terre frémit

Les cieux tremblent

Hurle Joël

Bien avant le réchauffement climatique

et ses affres

Il parle une langue fort sombre

Sans espoir décelable

Incite à la pénitence

Cette langue peut terrifier

Où est donc l’homme ?

Que fait Yahwé ?

En phase dépressive

Il dit à celui du vingt et unième

Ce qui le traverse

Si froidement

Face à l’abandon et à la douleur

Hurlement surgi du bois

Impression que tout s’écroule

D’un seul coup

Yahwé seul espoir proposé

Pour vivre et revivre .

Auteur : pierreyveslesquerenorangefr

il est vital de dire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s