Une loi de liberté que celle de l’Ancien Testament.

La Foi en l’Ancien Testament ne repose pas toujours sur le verset su par coeur. Le cheminement y est plus long et plus complexe, que dans une passive absorption. Les personnages tels que Jérémie ou Isaïe émergent naturellement et donnent aux texte toute sa force. La vocation de Jérémie ou le serviteur souffrant d’Isaïe constituent des passages de haute valeur littéraire et sont bien trop oubliés par les hiérarchies religieuses. Ils portent en eux l’appel entendu très tôt,par l’homme, à une vie bien meilleure. A une grande liberté intérieure, aussi.

Auteur : pierreyveslesquerenorangefr

il est vital de dire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s