Le feu intérieur exigeant Yahvé. Et n’exigeant rien de lui.

Parois de mon coeur , mon coeur s’agite en moi

Hurle Jérémie battant la chamade , plein de foi

Face à la peine et à la douleur Et à la douleur consciente

Il décrit le processus de la peine mouvante

Comme une plaine désertée et avortée

L’homme devant son Dieu comme faible transmuté

Yahweh si beau et si grand en nos yeux vitreux

Inaptes à le contempler tant il est ce feu .

Auteur : pierreyveslesquerenorangefr

il est vital de dire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s