Silence et violence

Guéris moi et je serai guéri

Quémande Jérémie

Seul face à la douleur

Et à sa violence sans nom

Ne sachant que faire

Pour y faire face

Attendant un simple signe

Sans la moindre certitude

De le recevoir

Ô silence de Dieu

Parfois tellement assourdissant

Auteur : pierreyveslesquerenorangefr

il est vital de dire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s