Face au déclin d’une ville autrefois brillante

Jérémie hurle

Les peuples ont peiné

Pour le néant

Comme une volonté exprimée

De refuser cet état de fait

Et de changer la donne

Quasi politique

Pour ce qui est de Babylone

Ville en déclin

Ville regardant son passé

Sans pouvoir en modifier

Foutue pente descendante

Auteur : pierreyveslesquerenorangefr

il est vital de dire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s