Que le droit protège plutôt que de répréhender sans expliquer pourquoi et comment …

Il attendait le droit 

Et voici l’iniquité

Isaîe parle de justice 

L’on songe aux vitesses 

Aux catastrophes routières 

Et l’on s’interroge 

Sur la puissance des chevaux fiscaux 

Eu égard à la vie des gamins

Où est le droit .

Quelle est sa marge bénéficiaire ?

Qui pensera avenir et jeunesse ?

L’iniquité,  c’est le petit matin 

Avec les gyrophares …

Et les képis sonnant à la porte familiale….

Auteur : pierreyveslesquerenorangefr

il est vital de dire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s